Mode

Les quatre galères que l’on rencontre toutes avec les collants

Avec ce temps de chien, on ressort toutes nos manteaux tendances, nos écharpes les plus chaudes, nos pulls en laine et bien évidemment nos collants si on veut encore porter des robes sans mourir de froid !

Oui, on peut bien dire que les collants sont de vrais alliés pour surmonter l’hiver tout en étant sexy : ils subliment nos gambettes et nous protègent du froid de canard. Que demander de plus ?

Pourtant, cet indispensable de la saison hivernale peut s’avérer être un véritable casse-tête et même devenir notre plus grand ennemi !

Attendez de voir tous les problèmes que les collants nous causent et vous les complimenterez un peu moins !

Le moment Glamour où on enfile ses collants

Pourquoi il n’y a que dans les films où les femmes enfilent leur paire de collant avec une facilité déconcertante !

Moi il me faut déjà dix bonnes minutes pour réussir à deviner quel côté est le bon ! « Zaama haka c’est à l’envers ? » ! Mais bon sang, pourquoi les créateurs de collants n’ont jamais pensé à nous mettre un point de repère pour savoir de quel côté enfiler cette maudite paire de collants !

Une fois le bon côté trouvé, il me faut ensuite dix autres minutes pour remonter les collants jusqu’en haut de la taille, tout en faisant de petits sauts et en faisant attention de ne pas me cogner le petit doigt de pied sur le coin du lit !

Les collants qui tombent

Autrement dit le collant dont l’entrejambe nous arrive à mi-cuisse après avoir fait dix pas ! Une situation qui arrive généralement dans les lieux publics, en soirée ou pendant un premier rendez-vous. En gros, quand il ne faut pas que ça arrive ! Je vous préviens, c’est un combat perdu d’avance ! On aura beau les remonter discrètement, ils finiront par retomber cinq minutes après !

Que celle à qui cette situation n’est jamais arrivée se remette en question, elle ne doit sûrement pas faire partie de la planète Terre !

© : http://queenmama.fr/la-saison-des-collants/collants

 

Les collants qui filent

Les collants qui filent c’est l’enfer sur terre ! Oui je dis bien l’enfer ! Qui n’a jamais déballé avec précaution ses nouveaux collants en ayant peur de ses ongles ou de ses bijoux – qui donnent soudainement l’impression d’être des lames tranchantes bien aiguisées dont il faut se méfier.

La pire chose à vivre avec des collants : c’est quand ils se filent ou se trouent subitement pendant la journée ou la soirée ! Arrivent alors tous ces moments où on explique à chaque nouvelle personne qu’on croise – même celles qui n’ont pas remarqué –  « qu’on vient tout juste de se faire ce trou » !

Les collants qui marquent la taille

A moins qu’on ait une taille manneqEtuin, sans aucun gramme de graisse, les collants ça nous sert la taille et nous donne l’impression d’être un saucisson boudiné. En plus de ça BONJOUR les bourrelets qui ressortent ! Pas besoin d’en dire plus… La caricature pleine d’humour de Kopines nous explique tout !

 

Et vous, quel est le soucis que vous rencontrez le plus avec les collants ?

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager avec vos amis !

 

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

No Comments

Leave a Reply